Présentation du Saint-Pierre

Brève présentation du Saint-Pierre

Aussi appelé ZEUS FABER, le Saint-Pierre est une espèce de poisson de la famille des ZEIDAE.

On le reconnaît très facilement de par sa forme très atypique : il est plutôt haut et comprimé, possède une grande tête et une gueule lippue (grosse lèvres). Une tâche circulaire sombre marque ses flancs. Les biologistes y voient un faux oeil qui effraierait ses prédateurs. On donne aussi une explication religieuse à cette tâche : la légende selon laquelle Saint Pierre apôtre, attrapa un poisson sur l’ordre du Christ pour retirer de sa bouche une pièce d’or. L’empreinte de son pouce aurait marqué les flancs du poisson …

C’est un poisson qui vit en haute mer, bien présent sur la côte atlantique. Il affectionne les fonds sableux.

Le Saint-Pierre est mauvais nageur, il chasse ses proies à l’affût. Sa bouche est protractile : elle se déploie, s’allonge considérablement pour saisir ses proies. Il se nourrit de petits poissons tels que la sardine, le hareng, de céphalopodes comme la seiche mais aussi de crustacés.

Il fraie généralement de juin à août dans le Golfe de Gascogne. Il atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de 3 ans (le mâle mesure alors entre 23 et 29 cm et la femelle entre 29 et 37 cm). Il peut atteindre 90 cm pour 8 kg et vivre une douzaine d’années maximum.

La commercialisation du Saint-Pierre n’est pas soumise à une taille minimale de capture, mais rappelons cependant que sa maturité sexuelle est atteinte aux alentours des 37 cm.

Le Saint-Pierre est un poisson noble, très recherché au niveau culinaire.